Bienvenue chez Photopaper !

Maison d'édition • Magazine collaboratif • Photographie et réflexion • Festival photographique l'œil urbain


À LA UNE !

 



Nouveauté

La Canebière // Smallpaper n°13

Patrice Terraz

Concentré de Marseille. Passage obligé. Fourmillement incessant. Emblème internationale. Zone de ralliement. Fleuve humain qui s’écoule jusqu’au delta du Vieux Port…

 

La plus belle image de la Canebière est sans doute celle d’André Suarés, évoquée en 1929 dans son livre Marsiho :

Elle est couchée sur le dos : ses deux cuisses sont levées, les piedsforts et solides sur la terre. Sur le genou droit, les Accoules; Notre-Dame-de-la-Garde, sur le gauche ; et le sexe de cette Circé puissante, long et du plus fier dessin, s’ouvre par le Vieux Port.

 

C’est avec ces vers que Patrice Terraz nous emmène dans le brouhaha vertigineux de Marseille… 


La Canebière, Patrice Terraz

Smallpaper N°13, un numéro exceptionnel ! 

15,00 €

  • disponible
  • 3 à 5 jours de délai de livraison

Nouveauté

Brothers of cycles

Lionel Antoni

 

« L’été 2009 marquera ma première rencontre avec le « vélo custom ». Élisa avait choisi pour destination de nos vacances familiales Bali. Je ne connaissais pas grand-chose de cette île indonésienne, en dehors de ses couchers de soleil et de la zen attitude vantée par tous les guides touristiques. Moi qui pensais n’y voir que des temples et des singes sacrés, la première image, dès la sortie de l’aéroport, fut un immense hangar avec pour enseigne « MC Harley-Davidson »... »

C’est en Indonésie que Lionel Antoni croise pour la première fois un custom biker. Il travaille régulièrement sur des sujets autour du custom et du monde de la moto, quand il découvre par hasard un vélo hallucinant fabriqué et préparé par son
propriétaire aux allures de motards. Ce qu’il croit au départ n’être qu’un petit groupe de passionnés de vélo et de custom un peu “barrés”, va se révéler au fil des mois et des années, être un mouvement organisé, codifié, et planétaire. Chaque nouvelle rencontre le fait avancer : de région en région, de pays en pays, jusqu’à le mener en Indonésie et en Californie. Souvent réfractaires à la mise en lumière de leur mouvement, désireux de garder anonymat et tranquillité, il finit par se faire accepter par eux et commence à les suivre de ride en ride, et à les photographier dans leur quotidien. Ce travail photographique est un travail documentaire et sociologique sur un milieu méconnu. Mais aussi sur le besoin de retrouver un clan, de fonder une tribu. « Le custom est le socle de leur fraternité. » nous dit Lionel Antoni. Le vrai sujet, au-delà du monde fascinant du vélo custom, est le lien sacré qui les unit, et leur amitié pleine et entière.        


Brothers of Cycles, Lionel Antoni

44,00 €

  • disponible